Dans la commune d’Antranokarany à Madagascar, les habitants ont aujourd’hui de l’eau potable grâce à la construction d’un puit avec pompe manuelle leur permettant de puiser de l’eau sans souiller la ressource.

Avant, les habitants avaient de l’eau grâce à 5 puits en, cependant la qualité de l’eau n’était pas assurée.

Les puits sont généralement ouverts, les habitants puisent leur eau avec des seaux reliés à des cordes. Chaque habitant utilise son propre seau, sans le désinfecter au préalable et les puits, à ciel ouvert, favorisent la contamination avec un impact direct sur la santé de la population.

Ce projet est soutenu par le Rotary Quai d’Orsay.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires